Tou.te.s Possédé.e.s par l’art au MOCO Panacée !

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Une expérience sensorielle inattendue à vivre au au MOCO Panacée Montpellier

Dans une période plus que jamais troublée où la crise sanitaire prend une place prépondérante dans notre quotidien, réfléchir à notre rapport au monde et aux autres apparait comme un sujet diablement d’actualité. Avec sa nouvelle exposition intitulée Possédé.e.s, le MO.CO. Panacée engage une réflexion sur les corps et en particulier sur l’exclu, le méconnu et même l’occulte.

Proposée jusqu’au 3 janvier 2021, cette exposition nous offre une approche bien éloignée de ce que vous pourriez imaginer d’un musée « classique ». À la différence de la collection généraliste d’un Musée Fabre par exemple, la sélection de créations de plus de 25 artistes internationaux forme ici une unité et fait ressentir un sentiment général qui varie assurément selon le profil du visiteur. Angoissé, intrigué… possédé !

Il est rare de garder une sensation identique lors d’un parcours d’une certaine durée, ça prouve l’excellent travail de scénographie réalisé et que les commissaires ont effectué des choix judicieux dans les oeuvres présentées. Musique, vidéos, sculptures, tableaux ; cette diversité de supports d’expression contribue à faire réagir nos sens !

L’occulte, la magie, le spiritisme : sujets rarement présents au musée

Dans cette période de l’année où la nuit pointe de plus en plus tôt et où on parle plus d’Halloween que de plages ensoleillées, Possédé.e.s est une expérience qui colle parfaitement à la saison automnale. Le MOCO Panacée en joue pleinement et propose d’ailleurs des évènements spéciaux pour le 31 octobre. Il faut dire qu’avec des peintures de membres découpés et la musique de requiem qui domine l’enceinte, c’est un peu Dexter au musée !

En marge des oeuvres présentées, l’établissement a élaboré un programme de performances, de conférences et de projections dans le but de compléter l’exposition. Un symposium explore notamment les relations de la médecine et de l’occulte. Une approche qui résonne avec l’histoire de la ville de Montpellier dont la Faculté de Médecine fête ses 800 ans cette année.

En conclusion, Possédées est une exposition qui ne vous laissera pas indifférente et c’est tant mieux ! Quand l’art contemporain secoue et interpelle, c’est toujours une bonne nouvelle. N’hésitez pas, foncez, puis profitez-en pour faire un tour au magnifique Café de la Panacée. L’endroit idéal pour discuter et se remettre de ses émotions !